Hello Hello les namours...

Une fois n'est pas coutume votre Fouine se pause des questions bizarres a pas d'heures. La faute a Gossip Girl cette fois ci. Car si tu ne le sais pas encore, je suis (enfin était) une fan inconditionnelle de Gossip Girl jusqu'a ce que je me lasse hier soir a cause de leur sempiternels revirement sexuels et leur changements incessants de partenaires.Un coup Nate couche avec Sérena mais aime toujours Blair qui couche avec Chuck qui lui court toutes les jupettes qu'il croise! mais Jenny aime Nate et veut coucher avec lui alors que Eric est gay et veut sortir avec un Bi qui l'aime bien mais est déjà en couple! Bref, c'est comme les feux de l'amour mais avec plus de sexe, de mensonges et de trahisons en plein coeur de la "Haute" de New York!

amour et désir

De  là une question m'est apparue!! Comment différencie-t-on réellement l'amour du désir? qu'est-ce qui fait qu'on pourrait coucher avec un inconnu qui aurait le physique de Ryan Gosling sans problème mais pas forcément finir sa vie avec lui?? Alors j'ai réfléchi a ce qu'on ressentait dans les deux cas.

L'Amour, ce lui qui s'écrit avec un grand A, celui dont tout le monde rêve la nuit en chouinant dans son oreiller, ce rêve inaccessible pour certains. Celui là on le reconnait vite, il nous retourne l'estomac, fait fourmiller notre ventre avec ses nuées de papillon. Il nous chamboule totalement, nous dévaste mais nous remplit en même temps! Il nous tombe dessus comme ça au détour d'une rencontre et nous fait entrevoir le bonheur, le vrai. On a qu'une envie, ne faire qu'un avec l'autre, passer des nuits blotties l'un contre l'autre. Un mélange de douceur, de désir et de plaisir, le tout enveloppé de guimauve! c'est beau, c'est bon, on en voudrait tous les jours!

Le Désir lui, est plus incontrolable, plus fougueux, plus sauvage! il nous prend aux tripes, nous ravage entièrement, nous consumme, jusqu'a ce que l'on se jette littéralement l'un sur l'autre. On se sent éléctrique, comme du feu liquide qui coulerait dans nos veines, on se sent comme prisonnier de son propre corps comme s'il agissait tout seul, poussé vers l'autre. Peu importe ce que pense le cerveau ou le coeur, le corps n'écoute plus rien d'autre que sa propre musique! et ce jusqu'a ce que l'on cède, jusqu'a ce que les mains de l'autre courent sur tout ce corps éléctrique. On sent cette tension entre les deux corps, cette fusion, ce grondement sourd qui monte, qui monte et qui emporte tout sur son passage... C'est violent, éphémère, mais tellement bon!

Alors oui, les deux peuvent se conjuguer et là c'est le panard total, mais parfois l'un prend le dessus. Certains ne connaissent que le second et pas le premier, d'autres que le premier et pas le second.

Et en ce moment  les hormones qui bouillonnent et la partie désir-cheval-qui-tambourine-dans-mon-ventre est quasi incontrolable! Comme si mon corps voulait se rattraper de deux grossesses, comme s'il revendiquait le droit d'exister pour autre chose qu'enfanter.... Se retrouver avec un nouveau désir naissant c'est comme retomber amoureuse, on se rend compte que l'on est pas qu'une mère et que sous les cernes dues aux dernières dents de Pikachu se cache une femme. C'est a la fois surprenant, déroutant, et totalement dingue! on se prend a fantasmer plus souvent que d'habitude.

Sur ce, je vous laisse... Je regarde How I Met Your Mother pour calmer un peu les choses!